Stocks de matériaux dans les constructions à Paris

Une partie des flux de matières "consommés" dans Paris contribue à la constitution de stocks de matières. Il s’agit en très grande majorité de matériaux de construction et notamment à l'heure actuelle de granulats (sables et graviers contenus dans les bétons). L'estimation des stocks de matériaux dans les constructions de la Ville est rendue possible grâce à l'inventaire des bâtiments, voiries et réseaux, classés en fonction de leur date de réalisation. Elle s'appuie sur la modélisation de bâtiments types. Mobilisables lors d'opérations de déconstruction, ces stocks constituent un gisement pour développer la circularité et le réemploi des matériaux. A Paris, 90 % des stocks de matériaux de construction en 2015 sont situés dans les bâtiments (10% dans les réseaux).


Les stocks de matériaux de construction contenus dans les bâtiments de Paris sont composés pour 54 % de pierre et 42 % de béton. Le stock de pierre se trouve essentiellement dans l’habitat collectif construit avant 1974, tandis que celui de béton est majoritairement contenu dans l’habitat collectif construit après 1947. Ces stocks comprennent également environ 370 000 tonnes de métaux non ferreux.


Les stocks de matériaux de construction forment la plus grande partie des matières accumulées par l’humanité (Krausmann et al., 2017).

Associated space

Paris